Biennale 2016 à Conches en Ouche

Publié le par geg

biennale de Conches
biennale de Conches

Quel plaisir d'assister en direct à un morceau d'anthologie....

Nous étions une bonne trentaine "d'artistes actuels"

invités à présenter notre travail de peintre actuel ou sculpteur actuel..

(Le mot "contemporain" ne fait plus partie de notre vocabulaire ) lors de cette biennale de la ville de Conches en Ouche.

Le soir du vernissage, nous sommes tous rassemblés sous la tente attendant impatiemment la fin des présentations et historique de cette biennale qui résiste au temps passant.... première édition en1954.. (ça ne nous rajeunit pas .!)

Il fait froid en Normandie, je tape des pieds, le bar est toujours inaccessible.. il faut attendre la délibération du jury qui finit tout de même par arriver ..

Dans un état proche de la congélation, j'ai un sursaut de survie convulsif lorsque j'entends mon nom prononcé dans la liste des lauréats..

Merci, voici qui me réchauffe le coeur et les pieds..mais toujours pas de calva , rien, de nada... il faut écouter le mot de l'adjoint à la culture...

Eh là... c'est parti.. le mec envoie du lourd.. pas de langue de bois ici.. ! Son discours commence par des chiffres relatifs au budget de nos chers FRAC et autres institutions sensées promouvoir l'art.

L'art du fric bling bling mais pas les arts plastiques, la peinture ou la sculpture... Je vous donne un exemple du désastre.

La dernière peinture acquise par le FRAC Normandie ou grand W ou France d'en Haut date de l'année 2000.. ensuite les sommes colossales investies sont toutes dans les installations et vidéo et autres machins totalement ridicules..

Bref, la ville de Conches en Houche défend l'art actuel, la peinture et les arts plastiques qui donnent encore du sens à l'émotion, au ressenti.

Depuis 1954, cette biennale réputée en Normandie est le rendez vous des peintres et sculpteurs invités venus de toute la France. Lieu magique dans cette demeure du 17ème siècle ou intimité rime avec convivialité.
Bravo, on en redemande des mots comme ceux là qui dénoncent le terrorisme intellectuel manipulé par le fric roi à défaut d'autre chose...

mon mur avec en premier plan une terre de Jennifer Court

mon mur avec en premier plan une terre de Jennifer Court

Commenter cet article