La part du blanc dans l'aquarelle.

Publié le par geg

Aquarelle
Aquarelle

La part du blanc, c'est cette part que je laisse au vide... Un peu comme la part des anges, ce pourcentage d'alcool qui va s'évaporer ... Bien que, en y réfléchissant de plus près...

Je m'explique. Dans l'aquarelle, cette part blanche que je laisse donne la structure du dessin en négatif.

Le blanc du papier s'impose par sa présence, présence du vide qui en dit autant que le plein..j'aime prendre comme exemple le travail sur le feuillage d'un arbre. Le pinceau indique la forme en positif, le vide qui demeure entre les feuilles évoque lui aussi une forme de feuillage...Le plein et le vide s'articulent entre eux ..quand tout va bien, quand le geste traduit une vision synthétique.!

Je reviens donc sur ce parallèle entre la part des anges et la part du blanc ..

Ce qui disparaît ... Ou ce qui apparaît ... Ce que l'on sait et qu'on ne voit pas ... Ce que l'on sent et qui disparaît ...

Bon , tout ça me donne soif, j'vais boire un coup de blanc ..

Commenter cet article