Flo Fargo

Publié le par geg

Flo Fargo: 230x 120.

Diptyque sur toile avec marouflages.

Gegout

ADAGP 2017

 

Rarement, une de mes peintures aura provoqué autant de discours.

Je reviens sur sa genèse qui est juste un jeu de hasard que je mets en place, en composition.

Comment donner du sens à la déambulation hasardeuse... oui car on attend du sens, quelque chose au delà de l'absurde acte de "création" d'une oeuvre.

Alors,  je dessine directement au pinceau  sur le support , (papier ou toile) des gestes, si possible avec les yeux fermés le plus longtemps que je peux, après je regarde le résultat de cette gesticulation.

Ce rituel se renouvelle ainsi sans cette sensation de l'auto-plagiat...Il y cette part d'automatisme que les surréalistes pratiquaient, et aussi cette part d'accident, de maladresse, hasardeux cocktail qui peut me parler sans la moindre intention de concept .

 je me fous des concepts, l'art s'en passe, le concept en art est une fumisterie, une "art naque". 

La suite de ces déambulations , un fois posées  et arrangées entre elles sur le support ne m'appartient plus, je laisse la chose en pâture  de votre regard, à votre sensibilité pour ne pas dire votre esprit.

Et l'exemple que je donne ici avec Flo Fargo est un exemple qui génère du buzz...cette peinture fait beaucoup parler, et c'est tant mieux.

Flo Fargo: 230x 120.

Diptyque sur toile avec marouflages.

Gegout

ADAGP 2017

  

Commenter cet article