La jeune fille à la perle

Publié le par geg

 Vermeer à l'aide de son smartphone fit d'abord une photo. La jeune fille passait souvent dans l'atelier du maître, jetait un coup d'œil distrait sur les peintures qui séchaient, répondait à un texto en repoussant le turban qui lui tombait sur les yeux.

 Vermeer était fasciné par la technologie, et depuis longtemps il révait de s'acheter une tablette, Iphone ou autre  truc berry

Là, à l'instant en voyant la jeune fille blackberry dans la main, une décision fut prise, il aurait lui aussi un smartphone, il prendrait des photos de la jeune fille , ce serait quand plus simple que de lui demander de poser sans bouger le cul sur une chaise  avec la tête tournée sur le coté pendant des heures..! 

 La jeune fille à la perle, bouche entre-ouverte comme si elle souffrait des végétations  lui  fit un clin d'œil et disparut dans la lumière du matin...

 Vermmer ferait son portrait à l'aide de la photo , il ne dirait rien à ses confrères  tous  jaloux de son  immense succés.. 

 On connait la suite, cette peinture devint "la Joconde du Nord", j'en fis moi-même quelques copies plus ou moins réussies. Je vous propose d'en découvrir deux ce soir .. j'y fis beaucoup d'autres qui ont toutes brulées lors de l'incendie de mon atelier ....

"La jeune fille à la perle rare" 

46x38 acry et marouflage sur toile

collection privée 

Gegout©adagp2014

perle cadeau

et celle ci plus  trash

 56x45 

acry sur  toile et marouflages gegout©adagp2014

perle et collier

 

 

Publié dans sans-pitre

Commenter cet article

coincée 07/06/2014 11:29

Entre le regard perçant et intrigant dans la première toile et l'air un peu désinvolte dans la deuxième, je ne sais pas quelle interprétation je préfère, les deux sont très sympas :)